lundi 7 juin 2010

DARK REIGN MONSTER 2


Sorti le 26 mai

Le premier Dark Reign Monster permettait de suivre la nouvelle série régulière consacrée à Deadpool, qui se poursuit dans ce deuxième volume. On peut également assister à la suite de Miss Marvel, et dans le contexte du Dark Reign osbornien, on a droit à deux mini-séries très axées bad guys avec le Zodiaque et la Légion fatale. Un menu alléchant qui s’avère très efficace !

On commence par le plus déjanté de tous, Deadpool ! Son combat contre Osborn n’a aucun fondement idéaliste ou politique, il s’agit simplement d’un différent pécuniaire depuis que Norman a pris possession d’infos capitales volées par Deadpool, et qu’il les a utilisées afin de tuer la reine Skrull. Le contrat de Deadpool n’étant pas honoré, sa paye n’a pas pu suivre… Et ça, c’est très mauvais pour le Merc with a Mouth, qui est bien décidé à récupérer son dû de manière plus directe.

Ces 3 épisodes intitulés Deadpool contre Bullseye sont aussi bons que l’annonce le titre, et l’on assiste à une confrontation délirante entre deux des personnages les plus barrés de l’univers Marvel ! Daniel Way, qui se fait souvent critiquer outre-atlantique pour sa prestation sur la série, réussit pourtant depuis 12 épisodes à maintenir un rythme vif et un humour détonnant, permettant à Wade de revenir sur le devant de la scène de manière très efficace. Le seul bémol reste les voix que Wade entend dans sa propre tête, cette schizophrénie passant mieux lorsqu’elle n’était que suggérée. Mais cet affrontement contre Bullseye est vraiment bon, les opposants n’étant pas à court d’idées afin de se faire sauter le caisson de manière originale. Le facteur autoguérisseur de Deadpool est une bénédiction pour ce genre d’épisodes !

On passe ensuite à Miss Marvel, qui est quand même morte dans le précédent Monster… La série voit donc la Miss Marvel de Norman Osborn prendre sa place, et Karla Sofen, alias Opale, est bien plus expéditive que Carol Danvers… Ces 4 épisodes voient Karla se fondre dans son rôle, tandis qu’une étrange silouhette menacante tente de retrouver des embryons génétiquement modifiés à la puissance phénoménale. La nouvelle Miss Marvel va tenter d’empêcher cette entité de se procurer les foetus, qui font partie d’un plan bien plus vaste… Le changement de personnages s’avère très intéressant, et le basculement vers le côté obscur est vraiment bon. En bonus, Deadpool vient faire des siennes !

On poursuit avec le Zodiaque, un super-vilain qui emprunte son nom aux précédentes organisations criminelles ayant œuvrée dans l’univers Marvel. Cet individu peu recommandable a décidé de combattre Osborn de la manière la plus impitoyable possible, et il n’hésite pas à démembrer ses opposants ou à tuer des innocents. Cette mini-série plonge dans la tête du psychopathe qui s’est allié à d’autres individus bien ravagés, Manslaughter Marsdale, le Clown et la Faucheuse. Un groupe d’inconnus avec lequel il va falloir compter, et qui va mettre à mal le H.A.M.M.E.R. d’Osborn… Violente et saignante, cette mini marque l’entrée remarquée d’un nouveau bad guy, auquel Norman devrait prêter beaucoup d’attention… Le ton gore est parfois trop appuyé, et le personnage du Zodiaque n’est pas aussi profond que ce que l’on pouvait espérer, mais cette introduction reste intéressante dans le contexte du Dark Reign.

On termine par la dernière version de la Légion fatale, toujours emmenée par Eric Williams alias le Moissonneur. Cette mini voit un avocat débarquer au Raft afin d’interroger les membres de l’équipe, qui cache un traître parmi eux. Le scénario signé Frank Tieri donne l’occasion d’approfondir la connaissance de personnages secondaires intéressants, comme Hyde qui ressemble de plus en plus à Hanibal Lecter, ou une recrue de choix qui a rejoint l’équipe contre toute attente! La psychologie des personnages est très élaborée, donnant à cette investigation une dimension dramatique plutôt bien travaillée. Encore une fois, on se retrouve devant une équipe de criminels qui a décidé d’affronter Norman Osborn, tout comme le Zodiaque et sa bande. Le dessin de Mateus Santolluco est vraiment bon, créant une atmosphère sombre cadrant très bien avec le Raft.

Au final, ce Monster est une suite très réussie du premier, et le Dark Reign s’avère une période faste pour toutes les séries Marvel. Le règne d’Osborn permet de laisser libre cours à l’imagination des scénaristes, qui ne se privent pas pour renforcer l’ambiance parano et totalitaire régissant cette Amérique fictive…


3 commentaires:

  1. Ah ben, ça a l'air de remarcher!! :) Mais j'arrive toujours pas à foutre les coms en trop à la poubelle :(

    RépondreSupprimer
  2. Héhé! Ca repart! 4 comm de Youto, c cool!!!

    RépondreSupprimer